Coach Ostéopathe - coaching by osteolink
 
Page d'accueil  |  Blog, le corps en accord  |  Témoignages  |  Tarifs  |  Partenaires  |  Contactez-nous
TÉMOIGNAGE PAR GENRE
• 3 témoignages - Professionnel
• 3 témoignages - Entreprise
• 3 témoignages - Sportif
 
TÉMOIGNAGE
• Cadre en Ressources Humaines
• Dirigeant d’une société d’ingénierie financière
• Membre de l’équipe dirigeante d’un groupe implanté dans 50 pays
• DRH adjoint d’une entreprise international
• Principe Actif, agence de communication
• Marti MARTIN KUNTZ - USA
• Melissa DIMINO -USA
• Franz WEBER - AUSTRIA
• BNP-BLS
 
CHOISIR UN ESPACE
• Pour tous
• Pour les dirigeants, managers...
• Pour les entreprises, institutions...
• Pour les sportifs
• Pour les étudiants
 

Se désinscrire

Améliorer l'intégration au sein de l'entreprise
Cadre en Ressources Humaines

Cadre en Ressources Humaines dans une grande entreprise, j'ai sollicité Michel ATTIA alors que je souffrais de maux divers depuis de nombreux mois et que je subissais un fort stress, permanent, au travail.

Ayant rejoint récemment cette grande entreprise après plusieurs années dans le conseil, j'ai mal vécu d'une part, mon intégration au sein de celle-ci et d'autre part sa désorganisation. Les interactions me paraissaient violentes, et j’avais de plus en plus le sentiment de « combattre » le quotidien, tout en m’épuisant.

Au fil des mois je « résistais » de plus en plus mal et j'en suis arrivée à me sentir littéralement agressée.

Lors de la première séance, Michel ATTIA a tenu à comprendre le schéma de l'organisation et identifier les liens hiérarchiques fonctionnels, puis m'a interrogée sur ce que je comprenais de mon mal être et des situations qui pouvaient le générer. Nous avons fait émerger de grands thèmes récurrents qui ont permis à Michel ATTIA  de conduire son accompagnement de manière personnalisée.

 Progressivement au fil des séances, nous sommes passés de moments de face à face à des exercices que je qualifierai de "visualisation" ou de "conscience corporelle", qui, même si j'ai encore un peu de mal à en expliquer les raisons factuelles, m'ont permis  de mieux identifier, puis d'objectiver les situations génératrices de stress.

Si je devais « traduire », je dirai que j’ai appris à me « centrer » sur moi, à me « rassembler », à faire appel à des « souvenirs » porteurs, pour éviter d’avoir à lutter, de vivre de véritables « fuites » d’énergie. J’ai appris à devenir économe ! J’ai mis en image des situations désagréables, puis agréables, laissant mon corps « réagir » à chaque fois, tour à tour négativement et positivement. J’ai suivi les consignes parfois difficiles durant les séances (se mouvoir dans l’espace d’une manière bien définie tout en évoquant des situations positives ou négatives) acceptant de me laisser aller à ce qui m’était proposé.

Progressivement, j’ai appréhendé les situations difficiles avec plus de facilité, réussi à gérer les véritables crises d’angoisse qui les accompagnaient, et restauré une estime de moi jusqu’alors bien malmenée.

 Imaginer un axe traversant mon corps auquel je devais m’accrocher dans les moments difficiles, observer ce qui se passe autour à ces moments précis, tout en respirant profondément et calmement, mettre de la distance avec ce qui m’agressait en répétant des postures physiques sont autant de techniques qui m’ont permis de vivre les situations nociceptives plus objectivement, mais aussi de me rappeler que le « dysfonctionnement » ne venait pas de moi !

M’appropriant les exercices je suis aujourd’hui en capacité d’en reproduire certains en situation, debout, en pleine « action » lorsque le stress me gagne.

J’ai suivi ce coaching  à raison d’une séance par mois pendant 4 mois, et cela fait maintenant 3 mois que je gère de manière « autonome » mon quotidien. Objectivement, rien n’a évolué dans mon environnement professionnel, mais je me sens mieux, tout au moins j’ai la sensation de moins « gaspiller » d’énergie, de mieux comprendre ce qui me heurtait tant, de mieux le maintenir à distance. Même si je vis encore des moments de très fort stress, que je nomme  « rechutes », où les crispations physiques et la respiration courte émergent, j’utilise les techniques acquises avec une certaine agilité et récupère beaucoup plus vite, n’entamant plus mon capital forme comme avant!

Parallèlement, j’ai pris en compte les conseils de Michel ATTIA et ai repris le sport, m’accordant des moments de « raccords » avec moi-même qui viennent sans aucun doute renforcer cet apprentissage du « mieux vivre ». J’ai perdu du poids, repris une vie sociale plus active et je gère mieux la fatigue, qui jusqu’à maintenant était envahissante.

J’ai encore la crainte de ne pas réussir à tenir seule dans le temps, mais aussi le réconfort de savoir que je peux tout à fait bénéficier de nouvelles séances pour m’aider à passer les caps difficiles.

S’engager dans ces séances, c’est comme accepter d’être accompagné dans un couloir sans lumière,  en faisant totalement confiance à la personne qui vous guide. Laisser le corps aller, l’esprit aller, accepter d’imaginer, de visualiser, de ressentir, de respirer, de bouger, là où nous voudrions avoir des explications formelles, des consignes concrètes,  reste un exercice difficile pour qui veut tout comprendre, tout expliquer, tout maîtriser…mais finalement le couloir s’éclaire de plus en plus entre chaque séance.

Aujourd’hui, j’ai un secret !!! Je vis avec un axe « imaginaire », dont je ne parle à personne, que je perçois parfaitement, comme une colonne vertébrale à laquelle je m’accroche plus ou moins fort selon les turbulences, je mets en place des « rituels » qui m’inscrivent dans ma réalité professionnelle moins violemment.

J’ai cessé de chercher à comprendre comment cela s’était installé, par quel moyen Michel ATTIA m’avait permis de les appréhender, de les accepter, de me les approprier.

Je consultais Michel ATTIA depuis de nombreuses années [en tant qu’ostéopathe] et ma totale confiance en lui, m’a permise de m’investir dans ce coaching sans crainte malgré la grande inconnue qui s’offrait à moi : à quoi pouvait bien ressembler cette expérience ? A quelle technique « connue » pouvais-je raccrocher celle-ci ? Aujourd’hui, j’ai la réponse : à aucune ! Il s’agit d’un moment ou corps et esprit (mental) interagissent fortement, s’apportant mutuellement soutien.

Il est bien difficile de parler de mon coaching, d’expliquer en quoi cela consiste, j’espère m’être approchée au plus de ce qu’il est possible de partager. J’ai évolué avec beaucoup de plaisir et de réconfort durant cet accompagnement, une véritable « bulle » de sérénité comme il est rare d’en vivre et j’ai fait le maximum pour capitaliser sur cette expérience.

Pour tout cela, je vous remercie Mr ATTIA. Bien à vous. Virginie



 Coach Ostéopathe - coaching by osteolink

TÉMOIGNAGE SUIVANT >>
 
Mentions Légales - Creation Web : monwebsurmesure.com - © Osteolink - 2010/17