Coach Ostéopathe - coaching by osteolink
 
Page d'accueil  |  Blog, le corps en accord  |  Témoignages  |  Tarifs  |  Partenaires  |  Contactez-nous
BLOG PAR THÈME
• Ateliers sur la lenteur - 1 article
• Chefs d'entreprises - 1 article
• Coaching - 1 article
• Complexité-Créativité - 1 article
• Corps et coaching - 1 article
• Ethnométhodologie - 1 article
• Le corps et la décision - 1 article
• Le jet lag et les décideurs - 1 article
• Le toucher - 2 articles
• Ostéopathie - 2 articles
• Stress - 1 article
 
LES 2 DERNIERS BLOGS
Mercredi 20 mars 2013
Le stress au travail
Une étude européenne publiée le 14/09/12 dans The Lancet.montre que le stress au travail augmente le risque d'infarctus. Comment y remédier est le sujet de cet article.

Vendredi 16 mars 2012
Santé physique et mentale chez les Chefs d'entreprises.
Conférence à la demande des Chefs d'entreprises de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Val d'Oise sur : "comment conjuguer la santé physique et mentale chez les Dirigeants de PME ?".

CHOISIR UN ESPACE
• Pour tous
• Pour les dirigeants, managers...
• Pour les entreprises, institutions...
• Pour les sportifs
• Pour les étudiants
 

Se désinscrire

Influence du jet-lag sur l'organisme

Le « Jet lag » des Anglo-saxons constitue un problème de santé publique croissant aux conséquences socio-économiques considérables.
Cette expression anglaise recouvre l’ensemble des symptômes consécutifs à l’adaptation de l’organisme au décalage horaire des passagers des vols long-courrier.
Les dirigeants y sont souvent soumis.

Cette expression anglaise recouvre l’ensemble des symptômes consécutifs à l’adaptation de l’organisme au décalage horaire des passagers des vols long-courrier.
Depuis près de vingt ans nous traitons avec succès le personnel navigant commercial aérien (notre siège est situé à Montmorency, région habitée par de nombreux personnel naviguant : l’aéroport de Roissy est voisin).


Physiopathologie

Un voyage rapide avec changement de fuseaux horaires entraîne une dissociation entre l’horloge biologique et l’heure locale.
Le réajustement est géré par des structures de la base de l’hypothalamus, sous l’influence de 4 principaux facteurs :

  • lumière,
  • mélatonine,
  • alimentation,
  • activité physique.


Lorsqu’on franchit rapidement plusieurs fuseaux horaires, l’horloge interne se désynchronise.
Le décalage horaire affecte le rythme habituel de veille et sommeil, mais aussi la synchronisation des différents rythmes biologiques.
Toutes variables ayant habituellement des écarts constants pour un individu donné. Plus le nombre de fuseaux horaires traversés est élevé, plus le temps d’adaptation est long.
Selon la Nasa, il faut une journée de récupération par fuseau horaire traversé.

L’adaptation est plus aisée lors d’un déplacement vers l’Ouest que vers l’Est.


Effets néfastes du décalage horaire ou Jet Lag Syndrome

* Les repas inadaptés (en heure et en composition), repos désynchronisés.
* Fatigue (consécutive aux bruits et vibrations basses fréquence des avions, en particulier « trous d’air », chaleur ou froid à l’arrivée…), sensation d’épuisement.
* Réduction des capacités de réaction et de vigilance.
* Réduction des capacités de mémorisation et de concentration.
* Sensation de faim à des horaires décalés.
* Troubles de l’endormissement et du sommeil en qualité et en quantité.
* Insomnies, réveils nocturnes, des réveils précoces et une somnolence diurne (dans la journée).
* Les troubles de l’humeur sont fréquents : irritabilité, angoisse, phases dépressives…
* Les performances, tant intellectuelles que physiques (surtout pour les sportifs de haut-niveau qui se déplacent pour leurs compétitions à travers le globe) sont altérées.
* Sensation de malaise, céphalées, bouffées de chaleur, troubles gastro-intestinaux (ballonnements, constipation).
* Réactions psychogènes avant le vol (tension artérielle, pouls et température cutanée augmentés).
* Les variations climatiques peuvent êtres brutales : passage en quelques heures de zones tempérées à un climat tropical ou continental, voire arctique ; elles sont souvent génératrices d’incidents ORL, respiratoires, cutanés.
* Troubles de la mémoire à court terme.
* Perturbation du temps de réaction, avec hypovigilance vers 16 h 30 – 17 heures.
* Perte de la précision du geste et de certaines habilités psychomotrices.

Le décalage, brutalement introduit par un nouvel horaire, sera plus ou moins bien supporté psycho-physiologiquement, selon les capacités de resynchronisation de chacun.


La sévérité du Jet-Lag

Son intensité est croissante avec :

  • l’âge,
  • les périodes du cycle menstruel (période défavorable variable selon les personnes),
  • la fréquence des vols.


Complications :

  • Diminution des performances physiques et psychiques : pertes de productivité, erreurs et accidents,
  • Grossesses non désirées (contraception orale microdosée devant être prise à heure fixe),
  • Chronique : troubles menstruels.


Conseil à suivre pour atténuer les symptômes

Avant le vol
- Décaler progressivement les heures de lever et de coucher durant les quelques jours qui précèdent le voyage.

Si événement important
(négociation, conférence, compétition…), arriver plusieurs jours avant le rendez-vous si c’est possible (en pratique, on constate que le temps nécessaire à la disparition des symptômes pour un décalage de 9 heures ou plus, est de 5 jours).

* boire et manger peut stimuler les intervalles de la veille et du sommeil.
* préférer une alimentation favorisant les protéines à la place des glucides, lors du petit déjeuner à l’heure locale (permet un meilleur maintien de l’état de veille).
* Alimentation plus glucidique à l’heure locale du dîner (augmente le besoin de sommeil).

Pendant le vol
- En vol, boire beaucoup d’eau (l’hygrométrie des cabines d’avions de ligne est très basse : moins de 10 % d’humidité relative), pas d’alcool, mobilisation physique (se lever, étirements réguliers, même assis).
- Dormir le plus possible dans l’avion afin de ne pas augmenter la dette en sommeil.

Immédiatement après le vol
- Adapter le plus tôt possible son mode de vie au fuseau horaire local (régler immédiatement sa montre).
- Utiliser la lumière, c’est le facteur synchroniseur le plus efficace,

- lors d’un voyage vers l’Ouest
- s’exposer à la lumière du soir et éviter celle du matin (mettre des lunettes de soleil)
- lors d’un voyage vers l’Est
- s’exposer à la lumière du matin et l’éviter le soir.

- dormir suffisamment la première nuit après l’arrivée
- Eviter le café et l’alcool durant les trois premiers jours.
- Amphétaminiques et autres excitants à proscrire (interférence avec la phase suivante de sommeil).


Jet-lag et ostéopathie : une solution.

L'ostéipathie intervient sur les dysfonctionnements du corps liés aux effets secondaires du jet-lag : vigilance, concentration, sensation d'épuisement, performance sportive...

Nous permettons aussi un temps de récupération plus rapide du décalage horaire, soit une re-synchronisation accélérée des périodes de veille – sommeil.

Dans les faits, intervention systématique après un vol dont le décalage horaire est supérieur ou égal à 5 heures par rapport à la ville d’origine, avec une durée d’absence supérieure à 72 heures depuis l’heure du départ.

Pour cet article je me suis largement inspiré du mémoire d'ostéopathie de Jean-Claude GUILLOT : "Les perturbations endocriniennes liées au décalage horaire chez le personnel naviguant des compagnies aériennes civiles". juin 1985.



 Santé physique et mentale chez les Chefs d'entreprises.

<< BLOG PRÉCÉDENT
BLOG SUIVANT>>
Mélodie

Bonjour, je suis actuellement étudiante en ostéopathie au College Ostéopathique de Provence à Marseille et j'effectue des recherches pour mon memoire concernant les troubles chronobiologiques. Je suis interessée par votre travail et j'aimerais si possible vous poser quelques questions concernant votre pratique, vos résultats. J'aimerais également savoir si il est possible d'acceder au mémoire de M. Guillot?
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement
M.M

29-06-2011 - 12:14:16
 
Mentions Légales - Creation Web : monwebsurmesure.com - © Osteolink - 2010/20